L'après-shampoing Weleda à l'avoine

L’après-shampoing Weleda à l’avoine

En mars, ma meilleure amie et moi avons réalisé un swap et parmi les différents produits j’ai eu l’après-shampoing Weleda à l’avoine. J’ai déjà eu l’occasion de tester cette marque, j’adore leur gel douche (elle a tapé dans le mille en m’en offrant un à l’onagre), de temps en temps je fais une cure de leur jus de bouleau et chez moi j’ai toujours leur huile de massage à l’arnica qui est parfaite quand mon copain a eu une rude journée au boulot et qu’il souffre des jambes et du dos.
Aujourd’hui, j’ai l’intention de vous parler de l’après-shampoing que je teste depuis plusieurs mois maintenant.

Weleda

apres shampoing weleda

Les premiers laboratoires Weleda ont été fondés en 1921 à Arlesheim en Suisse et à Schwäbisch-Gmund en Allemagne grâce à trois pionniers de la médecine anthroposophique : une femme médecin néerlandaise, un philosophe autrichien et un chimiste munichois. Pour eux, la médecine doit apporter ce qu’il faut pour aider le corps à s’autoguérir.

La médecine anthroposophique est une médecine qui prend en compte l’individualité de chaque être humain, chaque patient est unique et donc chaque traitement l’est aussi. Elle prend en compte l’expression des forces vitales, l’expression de la vie psychique et la vie de l’individualité. Pour en savoir plus cliquez ici.

Certains produits créés à l’époque sont encore en vente aujourd’hui, comme par exemple mes deux incontournables : le jus de bouleau (1924) et l’huile de massage à l’arnica (1926).

En l’espace de quelques années Weleda s’ouvre à l’international et le laboratoire Weleda France ouvre ses portes en Alsace à Saint-Louis – où ils sont toujours aujourd’hui – en 1924. C’est également cette année que la biodynamie est née en Pologne que l’entreprise s’est empressée d’appliquer dans ses jardins en Suisse et en Allemagne.

Aujourd’hui… Weleda a inauguré l’espace Weleda à Paris en 2006, un espace dédié aux soins et aux massages, Laetitia du blog Eleusis-Megara en a fait un article et ça fait franchement envie ! Si ça vous intéresse l’article est ici.
La marque, en collaboration avec d’autres marques pionnières dans la cosmétique naturelle, crée le label Natrue en 2007, qui ne garantit pas forcément un produit bio mais au moins un produit naturel. Je vous invite à aller voir l’article de Pauline des Cheveuxdemini qui en parle ici ou à aller directement sur le site du label ici pour en savoir plus.

Evidemment, toutes ces petites infos me viennent du site Weleda lui-même, j’ai essayé de simplement résumer l’histoire de la marque, ça me parait important d’en parler un peu quand je vous donne mon avis pour la première fois sur un des produits d’une marque. Derrière des produits se cachent une marque et son histoire.

Composition de l’après-shampoing

INCI : Water (Aqua), Alcohol, Cetearyl Alcohol, Behenyl Alcohol, PCA Glyceryl Oleate, Glyceryl Stearate Citrate, Glyceryl Stearate, Avena Sativa (Oat) Extract, Fragrance (Parfum)*, Isoamyl Laurate, Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Chondrus Crispus (Carrageenan) Extract, Althaea Officinalis Root Extract, Xanthan gum, Citric Acid, Arginine, Hydrolyzed Wheat Protein, Limonene*, Linalool*, Citronellol*, Geraniol*, Coumarin*.
*from natural essential oils (à partir d’huiles essentielles naturelles)

Beaucoup d’alcools au début de la composition… Ca assèche pas mal mais ce sont les uniques conservateurs de ce produit. Des émollients qui assouplissent et adoucissent et des agents émulsifiants pour favoriser le mélange entre l’eau (en première position) et les huiles (qui viennent un peu plus loin et contrent l’effet asséchant de l’alcool). Après ces agents vient l’avoine, des grains d’avoine pour être plus précise, étant l’ingrédient phare de cet après-shampoing je trouve qu’il est plutôt dans une bonne position dans l’INCI, il hydrate et gaine les cheveux. Du parfum issu d’huiles essentielles, des huiles végétales (coco, jojoba) pour nourrir et maintenir l’hydratation, une algue (la chondrus cripus) utilisée comme gélifiant, de la racine de guimauve (émollient), de la gum xanthan pour épaissir le produit. Un régulateur de PH et un conditionneur capillaire (l’Arginine) qui est un acide aminé présent naturellement dans le corps pour synthétiser les protéines, il sert à la fois à réguler le PH et à rendre les cheveux plus forts, plus faciles à coiffer, etc. ; l’ingrédient suivant sert également de démêlant. Les derniers ingrédients sont des agents masquant d’odeurs à base d’huiles essentielles.

Il est labellisé Natrue. Cette composition est évidemment très bien !

Ce produit contenant des huiles essentielles, il est déconseillé aux femmes enceintes / allaitant et aux enfants en bas âge !

apres shampoing weleda

Consistance / odeur / packaging

La consistance de l’après-shampoing Weleda me rappelle celle que je pouvais rencontrer avec les après-shampoing conventionnels, elle est épaisse et il en faut peu, j’aime bien et je préfère largement à celle de l’après-shampoing Fleurance Nature qui est une vraie galère à faire sortir, je suis obligée de dévisser le bouchon à chaque fois…

L’odeur est vraiment très forte, c’est sans doute dû à la présence des huiles essentielles. Je ne saurais pas vraiment dire à quoi ça correspond. Personnellement ça ne me dérange pas, en plus elle embaume la salle de bain et reste longtemps sur les cheveux, encore plus quand je le laisse poser en masque et ça j’aime beaucoup ! En revanche mon cuistot la trouve un peu trop entêtante mais il est plus sensible que moi aux odeurs, ceci dit il me parait important de vous prévenir quand même.

Le packaging est sympa, le produit ne prend pas trop de place et se transporte facilement, et la contenance de 200ml tient largement plusieurs mois étant donné qu’une petite quantité de produit suffit. Par contre – et j’ai le même soucis avec les gels douche de la marque – l’eau a tendance a rentré dans le bouchon, elle ne rentre pas dans le produit en lui-même mais il faut juste faire attention si on le déplace après la douche : on met vite de l’eau partout sans s’en rendre compte !

Son efficacité

apres shampoing weleda

Je le trouve efficace. Il démêle bien mes cheveux et je sens la différence quand je le rince, l’eau glisse mieux, ils sont plus lisses et je les sens déjà plus doux. Je précise tout de même que mes cheveux s’emmêlent peu, pour des cheveux très emmêlés en revanche je pense que vous serez déçus… (comme avec tout les après-shampoing bio / naturel) Mais il convient parfaitement à mon type de cheveux ! Je le rachèterai très certainement une fois que j’aurais fini mon après-shampoing Fleurance Nature, et à moins de trouver plus efficace que lui je le garderai.

Je ne l’ai utilisé qu’une ou deux fois en masque et je n’aime pas trop, même s’il est très utile ainsi pour les rares fois où mes cheveux s’emmêlent facilement – généralement je n’ai plus de soucis après – et que j’adore l’odeur qu’il laisse plusieurs jours encore après sur mes cheveux, un point me gêne un peu : il alourdit pas mal mes cheveux. Utilisé en masque, mes cheveux perdent en ondulation et en volume et c’est quelque chose qui me tient à cœur car je galère pas mal à en avoir haha.

Où le trouver ?

Comme j’ai acquis l’après-shampoing Weleda grâce à un swap, j’ai essayé de trouver un site où vous pouvez acheter ce produit le moins cher possible et ça a été sur Mademoiselle-bio au prix de 7,95€, mais vous pouvez aussi le trouver sur Mondebio et Greenweez ; ceci dit ce qui est chouette, c’est qu’on peut aussi très facilement le trouver en magasin bio ou en parapharmacie !

Que pensez-vous de cet après-shampoing ?

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.