Le château de Rochetaillée et le barrage du Gouffre d'Enfer

Le château de Rochetaillée et le barrage du Gouffre d’Enfer

Hello,

Encore une petite balade en photo dans le département de la Loire, aujourd’hui je vous montre un peu du château de Rochetaillée et vous emmène avec moi en balade au barrage du Gouffre de l’Enfer. C’est au cours d’une leçon de conduite avec mon moniteur que j’ai imaginé une potentiel visite dans ce petit village, on était passé plusieurs fois par Rochetaillée pour aller au Bessat sans jamais nous arrêter pour admirer, quand au moment de passer là mon moniteur m’a invité à observer un peu autour de moi, profiter du paysage, et m’a parlé du château de Rochetaillée ainsi que du barrage.

C’est un village qui porte bien son nom : on dirait que les maisons sont taillées dans la montagne. Il est situé juste à côté de Saint-Etienne, à 5km environ du Sud-Est de la ville, de notre appart on met environ 20 min pour aller là-bas sachant que l’on habite en plein centre ville et que c’est assez galère de sortir (feux rouges, rues à sens uniques qui font faire des détours etc).

Nous avons eu de la chance car la météo promettait d’être très bonne, soleil et environ 20°, mon cuistot avait même embarqué son drône, mais arrivés sur place nous nous sommes rendus compte que le vent soufflait fort alors il a tristement rangé son jouet ! Moi je me suis rendue compte que j’avais pas rechargé la batterie de mon réflex, pensant qu’il en restait encore pleins et en fait je l’avais bien usé lors de notre visite à Saint-Bonnet-le-Château, elle clignotait rouge mais heureusement il a quand même tenu tout l’après-midi, ouf ♥

Le château de Rochetaillée et son panorama

chateau de rochetaillée
Le château de Rochetaillée a été construit sur un rognon de quartz et les historiens ignorent la date exacte de sa construction, la première mention de ce château a été faite dans les années 1173. Il était à la base composé de 4 tours mais il n’en reste plus que 3 et il suffit de monter tout en haut de l’une d’elles (celle tout à droite) pour se rendre compte qu’il n’a pas été construit au hasard : de là-haut on a une magnifique vue sur la vallée et il n’est pas trop difficile de voir arriver une armée de loin !

chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee chateau de rochetaillee

Le barrage du Gouffre d’Enfer

Après cette rapide visite du château, nous décidons d’aller jusqu’au barrage du Gouffre d’Enfer à pied. Comme vous allez le voir sur les photos nous pouvions très bien faire un bout de chemin en voiture mais nous avons décidé de faire ces 2,8 km à pied pour profiter du paysage, avant d’emprunter l’un des chemins de randonnées pour arriver jusqu’au Gouffre d’Enfer.

route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer route du gouffre d'enfer

Sur cette dernière photo, à gauche on voit très bien la Roche Corbière, appelée aussi « la dent du Diable » que je pensais pouvoir faire à la marche, en randonnée, alors qu’en fait c’est réservé aux bons cascadeurs !

Arrivés au parking du Gouffre d’Enfer, on voit deux chemins possibles, ne sachant pas lequel prendre on demande à un couple de personnes âgés qui revient de l’un d’eux lequel ils nous conseillent. Le premier, à gauche, permettait d’arriver directement au-dessus du barrage, bien pentu mais rien de méchant, le deuxième à droite permettait d’arriver par en-dessous mais pour monter il fallait grimper presque 300 marches, pas toutes de la même taille et donc un peu risqué pour descendre, ils nous ont donc conseillés de monter par les escaliers et de descendre par la route.

Chapeau à ce couple de petits vieux car les escaliers c’était vraiment pas de la tarte ! Ils étaient tantôt serrés, tantôt immenses, tantôt petits, tantôt pas droits etc, bref j’ai souffert.

Avant de prendre ce chemin, on croise un monsieur avec sa tablée remplie de viennoiseries, venant de manger on avait pas très faim alors on se dit qu’on les prendra au retour pour nous récompenser (finalement on a pas du tout pris le même chemin au retour), on passe devant une cascade et on commence à grimper les premiers escaliers. Le chemin continue un peu dans la forêt, entourés de falaises où on entendait les escaladeurs s’interpeler tout là-haut (ohlala j’aurais pas pu moi), et on voit ensuite l’immense barrage, et c’est là que les choses se gâtent.

Mais la vue valait le coup !

barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer
Sur la photo au-dessus, au milieu en haut, là où la falaise de gauche se finit, en tout petit trèèèès loin on voit le village de Rochetaillée ! Et ouais, on en a fait de la route à pied haha.

barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer
Ce pique rocheux que vous voyez là, c’est celui qui est juste à côté du barrage sur l’une des photos un peu plus haut, mon cuistot est monté tout seul, j’ai essayé mais les escaliers étaient encore pire que ceux qu’on a pris avant et je l’ai lâchement abandonné. Il a pris quelques photos une fois tout en haut de son portable. Sur la première on voit très bien Rochetaillée au fond ! Et là tu te dis vraiment « Wow mais j’ai fait tout ça à pied » hahaha.

barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer

Après avoir fait une petite pause nous sommes repartis par l’autre côté et nous avons décidé de suivre un chemin plutôt que de repasser par la route. Les cailloux faisaient parfois mal aux pieds – d’ailleurs mes Rocket Dog Baha sont géniales, hormis le fait que la semelle n’est pas suffisamment épaisse pour protéger les pieds des cailloux tranchant, j’ai pas du tout eu mal aux pieds – mais on était plus tranquille, au moins les voitures ne nous embêtaient pas !

barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre de l'enfer barrage du gouffre d'enfer barrage du gouffre d'enfer

Je n’ai pas de saison préférée, elles ont toutes leur charme, elles apportent toutes un petit quelque chose, mais il est vrai que l’Automne est une saison plutôt parfaite pour faire de jolies photos colorées en forêt ♥

On a mis au total 2h30 pour faire ce petit périple, j’peux vous dire qu’avec ces montées et descentes j’ai super bien dormi cette nuit-là ! On reviendra sûrement à Rochetaillée, pour visiter un peu mieux ce joli village et marcher du côté de la Madone.

J’espère que ma petite visite du Gouffre d’Enfer vous aura plu et qu’elle vous donnera une idée d’endroits à visiter sur la Loire !

Des bisous

Petits mots récents

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.