L'argile, cette terre aux nombreuses vertus

L’argile, cette terre aux nombreuses vertus

Les animaux le savent depuis longtemps et c’est d’ailleurs grâce à eux que nous nous en sommes rendus compte, à force de les voir faire : l’argile est pleine de bons minéraux et d’oligo-éléments. Vous l’avez peut-être compris avec l’huile de coco et le miel, j’aime les ingrédients multi-fonctions. L’argile en fait évidemment partie!

C’est une roche hydrophile et volcanique formée lors de la décomposition des roches sous l’action du vent et de l’eau. Elle était autrefois très utilisée par les Égyptiens et au Moyen-Âge pour laver le linge, la conception de brique pour les maisons, la poterie… Elle faisait partie de la médecine des chinois, des grecs et des romains. Et finalement on a peu à peu oublié qu’on l’utilisait, jusqu’à la fin du XIXème siècle où elle est doucement revenue grâce à des naturopathes – Gandhi l’utilisait par exemple.

Elle est absorbante, anti-inflammatoire, reminéralisante, purifiante, régérante, antiseptique, détoxiquante, cicatrisante, et bla bla bla, bref, elle a beaucoup de vertus et il est même fort probable que je ne les ai pas toutes citées.

 Je vais partager avec vous comment l’argile s’est révélée miraculeuse pour moi. D’autres utilisations en sont très probablement possibles mais je préfère partager comment je l’ai expérimenté sur moi-même, pour éviter de dire des bêtises. Evidemment j’ai pas essayé à l’aveuglette, ça a été fait après des recherches.

Je précise que j’utilise principalement la verte, sauf pour le visage où j’utilise la blanche, plus douce.

argile_verte

maux de gorge et diarrhée

Tout comme le miel, elle est très efficace en cas de maux de gorge, et tout particulièrement lors d’angine, j’en ai fait l’expérience. Pour expliquer grossièrement comment l’argile agit, du moins ce que j’en avais compris, celle-ci se dépose sur les parois de la gorge en fait, là où est l’infection, et elle va non seulement « protéger » la zone douloureuse, ce qui va un peu atténuer la douleur, mais elle va ensuite s’en détacher petit à petit en emportant avec elle les bactéries.

Ça faisait un mois que je traînais une sacrée angine, qui venait et repartait, je ne pouvais même plus parler et à cause de cette connerie j’ai loupé un concert – ohmondieu elle a dit un gros mot. Les antibiotiques ne faisaient aucun effet, pire ils me donnaient des infections urinaires ; l’infection était apparemment logée entre mes amygdales et la gorge d’après le médecin, ce qui était très difficile d’accès pour les antibiotiques (c’est ce qu’elle me disait, après est-c’que c’était vrai ou pas…), elle était prête à me les faire enlever. Bref j’en avais marre, j’ai cherché sur internet des alternatives naturelles. Je suis tombée sur l’argile verte. Normalement ça s’utilise dans un verre d’eau, on met un peu de poudre, on laisse reposer quelques heures et on boit uniquement l’eau. Flûte, j’avais pas de poudre, juste un tube tout prêt, et bah tant pis, j’en ai bouffé comme ça héhé. Juste une petit quantité, de la taille de mon ongle, que j’ai mis sur mon doigt, et hop. Ça a un goût de terre, il faut aimer, moi ça me dérange pas. J’en ai pris plusieurs fois dans la journée et le lendemain miraaaacle mon angine avait déjà bien disparu. En deux jours l’argile a vaincu une angine que les antibiotiques étaient incapables de calmer. J’enchaînais les angines depuis plusieurs années, chaque hiver ça manquait pas, celle-là avait été la plus coriace, bah depuis que j’ai utilisé l’argile comme remède j’en ai plus du tout eu. Coïncidence ou non? Je dirais que non mais j’ai rien pour le prouver.

Pour la diarrhée, c’est très simple en fait, l’argile agit comme le smecta. En plus sain, parce que c’est pleins de bons minéraux et oligo-éléments, qui – je pense hein – pourraient aussi aider à la guérison. Alors comme d’habitude moi je le prends à la barbare, directement en tube, mais vous pouvez très bien mettre une cuillère à café d’argile en poudre dans un verre d’eau, laisser quelques heures l’eau absorber les nutriments de l’argile et ne boire que celle-ci.

petits bobos et douleurs articulaires

Pas pour rien que les animaux blessés se roulent dans l’argile, elle a des vertus cicatrisantes et antiseptiques, elle entraîne avec elle toutes les bactéries qui pourraient infecter le bobo tout en le soignant.

Une fois je me suis sacrément bien coupée au doigt avec un couteau un midi. Pas le temps de vraiment me soigner, je désinfecte et enroule ça grossièrement dans une compresse imbibée de désinfectant pour stopper au moins le saignement – le bout du doigt, ça saigne vachement beaucoup, j’en ai mis partout! Le soir je l’enlève, ça saignait toujours. Je prends mon argile en tube et j’en mets une bonne couche sur le bobo, un peu de sang passe au travers mais ça se calme très vite. Vu la couche que j’ai mis, je garde ça 30 min le temps que ça sèche, puis je l’enlève. Saignement stoppé. Et le lendemain ça s’était déjà bien refermé. J’ai continué comme ça pendant quelques jours, avec un peu d’aloe vera dessus le matin avant de partir et en une semaine c’était complètement refermé, alors que d’après mon copain un bout de peau aurait dû tomber – un cuisto, ça se coupe tout le temps, alors il connait. Finalement c’est comme si elle s’était « recollée » et je n’ai même pas de cicatrice. Pour les grosses blessures, je ne tenterai pas, autant faire appel à un médecin ou aller à l’hôpital pour recoudre, et pourquoi pas aider à la cicatrisation avec l’argile, mais pour les petits bobos c’est niquel! J’aurais dû faire ça pour mon appendicite en novembre tiens, peut-être que j’aurais plus de cicatrices à l’heure qu’il est.

Les douleurs articulaires, mon copain connait, il en a souvent aux genoux avec son boulot. Tout le temps debout, souvent à courir d’un bout à l’autre de la cuisine, porter des charges un peu lourdes, etc. Pour le soulager, l’argile verte en cataplasme marche bien. Je mélange une bonne quantité de poudre avec de l’eau, j’applique en grosse couche sur son/ses genou(x), j’enroule dans du cellophane et on laisse agir 1h ou 2. Il ne faut surtout pas que l’argile sèche, c’est très important, donc pensez à vérifier de temps en temps si c’est pas le cas et à la changer si ça arrive. ça marche plutôt bien, généralement le lendemain il n’a plus mal et je trouve ça magiiiique.

l’argile blanche pour les peaux sensibles

argile_blanche

Là je m’éloigne de l’argile verte, mais l’argile blanche – il existe aussi la jaune et la rose il me semble – est idéale pour les peaux sensibles que l’argile verte agresserait. Elle est plus douce, elle absorbera l’excès de sébum de votre peau sans l’agresser. Elle purifie et assainit l’épiderme des peaux sèches, nettoie la peau en profondeur. Elle serait aussi réputée pour être un parfait anti-âge, mais ça j’vous en reparlerai dans 20 ans, après autant d’années d’utilisation hahaha.

Pour mon expérience, je vous invite à aller voir le masque maison pour moins d’1€ que je vous ai concocté dans un article quelques semaines en arrière.

Il faut aussi que je vous parle du pain d’argile. J’utilise la marque Argicrea car elle se fabrique dans la Loire, pas loin de chez moi, mais la marque Cattier en fait aussi il me semble. C’est vraiment le top du top. Le pain d’argile est simplement composé d’argile blanche et de silice minérale. Je n’utilise plus de savon pour mon visage, même si ceux que j’utilisais avant étaient bien, j’utilise uniquement le pain d’argile une fois par semaine. C’est doux, c’est nettoyant, c’est gommant, ça laisse la peau d’une douceuuuur. Je vous ai dit que je l’utilisais sous la douche parfois aussi? Ça ne mousse pas, ça laisse juste une couche blanche sur la peau, pareil une fois le pain d’argile passé sur le peau on frotte un peu avec les mains, on rince bien – mais vraiment bien, ça a du mal à partir – et après s’être essuyé la peau est si douuuuce ohmondieu.

le cuir chevelu gras ou le moment détox

Encore une fois, l’argile absorbe l’excès de sébum, que ce soit en masque ou en shampoing sec. Vous pouvez vous faire une pâte en mélangeant de l’eau et de l’argile, ajouter un peu d’huile végétale pour éviter que ça n’assèche trop et l’appliquer uniquement en racine. Pas trop longtemps, je dirais 20 min maxi en prenant soin que l’argile ne sèche pas. L’argile va laver vos cheveux en absorbant tout le sébum mais aussi les saletés et, dans le temps, il permettrait d’espacer les shampoings. Pour moi c’est trop agressif, même la blanche, alors ça ne marche pas. Par contre ça fait du bien aux racines, ça les aère un bon coup! C’est très bien aussi en combinaison avec le lait de coco pour débarrasser les cheveux d’un maximum des ingrédients cracra présent dans les produits conventionnels, pendant la transition vers le naturel/bio. Je dis bien combiné, car seule l’argile verte va beaucoup assécher vos cheveux.

Voilà, mon article est un petit peu long mais je tenais à illustrer mes propos par mes propres expériences, j’espère que ça vous a intéressé et je vous invite grandement à venir partager vos expériences avec l’argile, surtout si j’en ai pas parlé dans l’article car cela pourrait m’en faire découvrir et aussi intéresser d’autres personnes!

Alors à vos commentaires : comment utilisez-vous l’argile?

Petits mots récents

    • Sandy - Nestasansdreads
      7 mars - 17:53 · Répondre

      Je l’ai découvert par hasard en fait, une fois quand j’avais mal à la gorge j’en ai un peu trop pris et… voilà hahaha alors je me suis dit que ça devait bien marcher pour la diarrhée et effectivement :-)

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.