Le Diable sur les Epaules de Christian Carayon

Le Diable sur les Epaules

DE CHRISTIAN CARAYON

Genre : thriller / polar / policier / suspens
Prix : ≈ 8,10€
♥♥♥♥

L’histoire : 1924, Tarn. Le diable rôde à La Vitarelle. Surgi de nulle part, il a déjà frappé deux fois. Sur la neige ensanglantée, nulle trace de pas. Quelque malédiction semble planer sur les Gresse, les plus gros fermiers du village..
Appelé en renfort par la nouvelle institutrice, son amie d’enfance, le criminologue Martial de la Boissière découvre une communauté saignée par la guerre, rongée par ses fantômes. Martiel devra dissiper les siens, au risque de perdre ses meilleurs pions…

le diable sur les épaules

Le Diable sur les Epaules est donc un livre parfait pour la saison, un peu angoissant, un peu inquiétant, qui se lit facilement. L’histoire est un peu longue à démarrer, on ne comprend pas forcément l’utilité de tout ce prologue au début mais tout s’explique plus tard. On s’attache facilement au personnage de Martial, Camille en revanche un peu moins…

L’auteur, Christian Carayon, a un style d’écriture un peu particulier dans ce livre (je ne sais pas si c’est pareil dans les Naufragés Hurleurs), puisqu’il fait beaucoup de paragraphes, parfois même de petits paragraphes dont on ne comprend pas toujours l’utilité, je sais que ça en a dérangé certaines du #clublectureMS mais moi non, pas plus que ça. L’auteur rentre dans les détails mais pas trop, afin de nous permettre de bien visualiser le petit village sans pour autant nous endormir avec trop de descriptions – j’ai horreur de ça – et j’ai surtout apprécié sa description des personnages rencontrés au fil du roman. Les descriptions sont simples mais nous permettent d’avoir une image précise de la personne qu’il décrit, descriptions qui, je l’ai remarqué, vont souvent de pair avec le caractère du personnage, du coup c’est cool car on imagine bien les scènes.

Pour l’histoire en elle-même, moi j’ai super bien accroché. On est plongé dans l’ambiance angoissante et frigorifique du village qui vit un hiver sanglant et terrifiant, on suit Martial dans son enquête et on est assailli des mêmes doutes que lui sur l’assassin, sur le mobile du meurtre, personnellement je n’ai pas su deviner qui c’était même si à un moment j’ai eu un doute, l’auteur a rapidement su brouiller les pistes et j’avoue qu’à la fin je me mettais à douter sur tout le monde tant j’étais perdue ! (J’suis assez naïve aussi il faut l’avouer)

D’ailleurs, la fin du Diable sur les épaules, je la trouve à la fois décevante et terrible (dans le bon sens du terme). Quand on approche du dénouement final, qu’on sait que Martial a de grandes chances de coincer l’assassin, et qu’après on se retrouve en haleine sur plusieurs pages parce qu’on sait qu’il va l’avoir mais qu’on ne sait pas comment, qu’à chaque page on se dit « Mais on va le connaître quand cet assassin ?! » c’est affreux ! Surtout qu’après ça j’ai été déçu, mais heureusement à la fin j’étais plus que satisfaite, je ne dirais rien pour ne pas spoiler mais si vous le lisez vous comprendrez ! Ceci dit j’étais tellement prise dans l’histoire que j’en parlais toute seule en lisant ce livre, mon cuistot me prenait pour une folle ♥

Merci à Victoria et son #clublectureMS pour cette découverte ! N’oubliez pas de me suivre sur Goodreads. Si vous voulez lire son avis sur le livre c’est par ici.

Qu’avez-vous pensé de ce polar ? Un autre roman dans le même genre à me conseiller, qui vous a plu ?

En cours de lecture : Juste une ombre de Karine Giebel.

Petits mots récents

  • Maitetxu
    30 novembre - 20:27 · Répondre

    Hello !
    Merci pour ton commentaire, du coup j’étais curieuse de te lire ^^ . Même si nos avis diffèrent un petit peu, je suis complètement d’accord avec toi à propos de la fin : elle est à la fois terrible et décevante. ! ATTENTION SPOILER ! Après la révélation finale, j’ai été déçue de voir Marital partir avec Camille alors que tout s’est joué dans son dos, qu’il s’est clairement fait manipulé. J’aurai vraiment rêvé qu’il leur dise « Salut les losers ». Bon ^^ pas possible pour l’époque mais j’imagine que tu me comprends !
    Maitetxu

    • Sandy
      1 décembre - 20:44 · Répondre

      Bonsoir, désolée de répondre en retard!
      Je suis carrément d’accord avec toi, j’en ai pas parlé dans mon article car je ne voulais pas spoiler (même avec juste des sous-entendus), mais j’ai carrément été déçue de Camille aussi et à la place de Martial je l’aurais laissé en plan… Mais bon, l’amour hein… ^^ Du coup je suis curieuse de voir comment elle se comporte dans Les naufragés hurleurs!

  • Marion
    4 décembre - 17:06 · Répondre

    Une belle découverte pour moi aussi, alors que je ne lis jamais ce type de roman. J’ai été tenue en haleine tout le long du récit et j’ai été bien surprise par le dénouement final ! L’avantage de ce club de lecture c’est qu’il me fait sortir de mes sentiers battus :)

    • Sandy
      4 décembre - 17:15 · Répondre

      Exactement, j’aime pas qu’on m’impose des choses mais là c’est pas du tout imposé, on choisit et jusqu’à la fin c’est la surprise, si ça plait tant mieux si ça plait pas tant pis, on attend le mois suivant! C’est ce que j’aime dans ce club de lecture, puis on ressent vraiment une bonne ambiance dans le groupe :-) J’ai hâte de pouvoir commencer celui du mois de décembre, après Outlander!
      Merci pour ton commentaire, bisous

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.