Le petit bonheur quotidien de mes cheveux : l'oléo silk

Le petit bonheur quotidien de mes cheveux : l’oléo silk

Cela fait un peu plus d’un mois maintenant que j’ai craqué et acheté l’Oléo Silk de De Novo ; après tout ce temps d’utilisation quotidienne, je peux avoir le recul nécessaire pour vous dire que ce soin est totalement à la hauteur de mes espérances et que je reste aussi satisfaite qu’au premier jour.

Depuis septembre déjà j’utilise la crème lactée après chaque shampoing et j’en avais même fait un article au début de mon blog, article que je vais d’ailleurs refaire car après quatre mois de recul je n’en suis plus satisfaite haha. Je ne le trouve pas assez bien. Vous en serez tenus au courant de toute façon.

Première impression

J’ai mis un certain temps à commander ce produit, malgré les éloges que j’entendais de partout, car étant une huile, j’avais peur que ça me graisse plus les cheveux qu’autre chose, même en petite quantité. J’avais déjà tenté à plusieurs reprises de protéger mes longueurs en y appliquant une mini dose d’huile de coco le matin, malheureusement je me suis vite retrouvée avec les longueurs poisseuses, d’où mon appréhension. Et puis j’ai vu une promo et, mon cuisto ne m’ayant pas encore offert de cadeau de la st Valentin, il me l’a commandé !

Quand je l’ai reçu, je l’ai tout de suite testé. Je l’ai vaporisé d’un pschitt dans ma main et j’ai tout de suite senti l’odeur qu’il dégageait : il sent différemment mais tout aussi bon que la crème lactée ; j’ai prié pour qu’il ne me laisse pas d’effet gras. Et bingo ! Il a une finition parfaite.

Composition

Pour la composition, il est inutile d’en faire une description détaillée ici car tout est bien expliqué sur le site, il suffit de cliquer sur ce lien est d’aller tout en bas à l’onglet « ingrédients détaillés ».

Les ingrédients sont soit d’origine naturelle, soit certifiés biologiques, soit certifiés biologiques et issus de l’agriculture équitable. Il est composé évidemment d’huiles végétales, d’émollients végétaux et d’agents relipidant d’origines végétales, en gros.

Un soin quotidien parfait

denovo_oleo_silk

Je le mets presque tous les matins après m’être peignée les cheveux, seule fois de la journée où je les démêle d’ailleurs, je penche la tête en bas après avoir vaporisé d’un pschitt sur mes mains, je les frotte entre elles puis je répartis le produit sur les longueurs, en faisant passer mes doigts entre mes cheveux et en insistant bien sur les pointes. Ça me les parfume agréablement pour la matinée tout en les protégeant, j’adore. En plus c’est parfait pour les empêcher d’être électriques ! Même s’ils ne le sont plus trop grâce aux soins hydratants que je fais très souvent, l’oléo silk permet de bien sceller l’hydratation. Et ce que j’aime par-dessus tout, c’est que contrairement à l’huile de coco, elle ne me laisse absolument pas les cheveux gras. Ce qui est bizarre quand on sait que la plupart des ingrédients sont issus de l’huile de coco haha.

Je n’ai pas de préférence pour la crème lactée ou pour celui-là, même si je suis un peu déçue de ne pas pouvoir utiliser cette première quotidiennement aussi – je me suis rendue compte qu’utilisée sur cheveux secs, elle me les laissait poisseux ; les deux sont parfaits et totalement complémentaires. Un jour je pense me faire un petit plaisir et les essayer en soin avant shampoing !

La crème lactée est hydratante alors que l’oléo silk, étant composée d’huiles végétales, est nourrissante. Je l’ai déjà dit, personnellement mes cheveux ont besoin de plus d’hydratation que de nutrition, je fais beaucoup plus de masques hydratants et très peu de nourrissant, mais pouvoir utiliser ce produit quotidiennement sans avoir peur qu’il ne me graisse les cheveux me permet de les nourrir juste ce dont ils ont besoin, et c’est parfait. En plus, je trouve qu’avec le temps il me les laisse vraiment brillant et ça même le dernier jour avant le shampoing, avant j’attachais souvent mes cheveux le dernier jour car je les trouvais terne, plat, sans vie, je sais pas trop comment expliquer ; et avec l’oléo silk je sens qu’ils se portent mieux, ça ne me permet pas d’espacer les shampoings – je ne vois pas comment ça le pourrait vu que je l’utilise uniquement sur les longueurs – mais mes cheveux tirent moins la gueule et du coup je les supporte mieux haha.

Payer 22€ pour 50ml de produits, c’est cher je vous l’accorde, mais je vous assure que vous en aurez pour un moment et c’est un investissement qu’on ne regrette pas ! Surtout qu’il ne faut qu’une pression quotidienne, pas plus – au risque de finir avec les cheveux poisseux – pour ma part cela suffit largement à ma chevelure.

Vous utilisez l’oléo silk aussi? Qu’est-c’que vous en pensez?

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.