Prendre soin naturellement de ses cheveux - Nestasansdreads

Prendre naturellement soin de ses cheveux

Après comment hydrater puis comment nourrir ses cheveux, j’explique comment en prendre soin. Je précise tout de même que ces conseils je les applique moi-même, qu’ils ne seront peut-être pas adaptés à votre type de cheveux mais vous pouvez vous en inspirer. Si vous avez des cheveux très fins, avec des difficultés à avoir du volume, légèrement ondulés et plutôt fragiles, alors cette routine vous conviendra sûrement !

Allons des soins basiques aux soins plus… poussés.

Les soins

Quotidiennement

peigne_bois

Ne faites pas attention à l’état de mon peigne… Il est tombé trop de fois, trop fragile. Il fonctionne encore c’est le principal!

Tous les matins, après avoir mangé et tout le tintouin, je commence par me démêler doucement les cheveux à l’aide de mon peigne en bois – je compte bientôt investir dans un peigne en corne – en commençant par les pointes. Toujours démêler des pointes à la racine, cela permet d’éliminer les nœuds plus facilement et d’éviter la casse.

J’applique ensuite un coup de pression de l’oléo silk DeNovo sur mes mains, étale bien le produit entre elles et entre mes doigts puis penche la tête en avant pour être tête en bas et ainsi l’appliquer correctement sur mes longueurs sans risquer d’en mettre sur mon cuir chevelu. J’insiste bien sur les pointes et passe après mes doigts entre mes cheveux. Je relève la tête, je me retrouve du coup avec un léger volume et je ne touche plus à mes cheveux jusqu’au lendemain matin, pas même pour les démêler.

J’ai fini par comprendre que les démêler trop souvent me les graissait beaucoup trop vite et que ce n’était plus tellement utile étant donné qu’ils ne s’emmêlent plus beaucoup ! Le coup de peigne du matin suffit à débarrasser mes cheveux des poussières et saletés de la veille.

Hebdomadairement

Je me lave les cheveux deux fois par semaine, le mardi et le samedi. Chaque shampoing est précédé par un soin, sauf les fois où je peux avoir la flemme / pas besoin.

Le mardi, ce sont bien souvent des soins légers qui ne me demandent pas trop de temps mais qui font du bien à mes cheveux car je sais qu’ils en ont besoin – quand je sens que ce n’est pas le cas, je n’en fais pas. Très souvent un soin hydratant tout simple au miel donc, ou encore un petit masque tout fait comme le Propolia ou comme testé une semaine en arrière l’après-shampoing Weleda.

Le samedi, c’est la journée cocooning alors je fais des soins plus « costauds » qui me demandent plus de temps et que je laisse poser plus longtemps aussi. Généralement un masque aux poudres, je privilégie les masques gainant, épaississant ou fortifiant, de temps en temps je me tente un henné blond ou plus rarement comme j’en parlais dans mon précédent article sur la nutrition, je me fais un gros bain d’huile. Dans mes masques aux poudres ou au henné, je rajoute toujours énormément d’agents hydratants comme le miel, le sirop d’agave ou le sirop de sucre de canne, mes trois chouchous, j’en mets plus que je ne mets de l’eau.

Je procède toujours de la même façon : je mouille mes cheveux et laisse une serviette absorber le plus gros de l’eau pendant que je prépare mon masque. Je l’applique sur cheveux encore bien humides, j’enroule mes cheveux dans un gros chignon au-dessus de ma tête, je mets une charlotte – so sex – et je laisse poser généralement entre 1h et 3h.

Le lavage

Le shampoing

helvetia_natura_propolia

Après avoir laissé poser le soin, hop à la douche. Personnellement je me lave les cheveux tête en bas, je trouve ça plus simple pour ne laver que mes racines, car oui il ne faut pas laver les longueurs, même avec un shampoing doux : ça les assèche. Je mouille longuement mes cheveux pour enlever le plus gros du soin et j’applique une noisette de shampoing que j’étale entre mes mains avant de frotter mon cuir chevelu pour le faire mousser. Je rince très rapidement le shampoing la première fois, pour qu’il glisse sur les longueurs, ça suffit largement à laver celles-ci ! Puis j’applique le deuxième. J’en fais deux pour être sûre que mes cheveux soient bien débarrassés de tout soin et j’en profite souvent pour masser mon cuir chevelu.

En ce moment j’utilise deux shampoings différents : le Maison Berthe Guilhem que je viens tout juste de finir et que je vais vite racheter huhu (il est pas sur la photo car je l’ai jeté) ; et depuis peu le Propolia, dont je suis tout aussi folle que leur masque capillaire, une revue devrait prochainement arriver !

L’après-shampoing

weleda_fleurance_nature

Ensuite, je mets un peu d’après-shampoing dans ma main et comme pour le shampoing je l’étale avant de l’appliquer sur mes longueurs. Je les masse sans frotter pour que toute ma longueur en profite. Je passe mes doigts entre mes cheveux, en partant des pointes et en remontant petit à petit dans la longueur mais sans toucher aux racines pour ne pas les graisser, ça me permet de les démêler une première fois. Je n’ai généralement pas trop de difficultés à les démêler, surtout après un masque au miel ! Je rince à l’eau un peu fraiche, j’essore un peu mes cheveux, je les enroule dans une serviette et je peux enfin relever la tête haha.

Le leave-in

denovo

Pour finir, une fois mes cheveux essorés, je penche de nouveau la tête en bas et enlève la serviette, je mets de la crème lactée dans mes mains, l’étale entre elles et l’applique sur mes longueurs tout en démêlant celles-ci avec mes doigts. J’applique ensuite l’oléo silk et je me peigne doucement les cheveux, d’abord tête en bas puis la tête relevée et je n’y touche plus jusqu’au lendemain matin où je reprends ma routine habituelle.


Mes cheveux ressortent toujours doux, souples et brillants de mes soins, quand ils commencent à sécher et que je passe mes doigts entre eux, ça glisse, c’est fou comme c’est doux et là j’adore les frotter sur mon copain haha. « Regarde comment ils sont trop doux ! »

Ce que j’aime avec les routins bio et/ou naturelle, c’est que ça ne coûte vraiment pas cher si on choisit bien ses ingrédients. Oui, on peut se faire plaisir et acheter le masque Propolia, acheter les produits DeNovo et j’en passe, mais on peut très bien se passer de tout ça aussi et avoir de très beaux cheveux. L’année dernière j’ai été en galère financière pendant plus de six mois, je pouvais presque plus rien m’acheter. Je ne faisais que des soins avec des ingrédients de la cuisine comme le miel, la crème fraîche, l’huile d’olive… Ça ne me coûtait pas plus cher car il n’en faut pas des tonnes. J’avais un shampoing et un après-shampoing, le Helvetia Natura et le baume démêlant Cosmo Naturel qui sont d’une grande contenance et ne coûtent pas très chers, du coup aucun soucis à ce niveau-là, mais si je ne les avais pas eu, je me serais contentée de me laver les cheveux à l’œuf et d’utiliser le miel comme après-shampoing. Parfois j’aime revenir à l’essentiel, et ça fonctionne comme ça pour beaucoup de choses, le naturel et le bio nous permet d’être très minimaliste si on cherche un peu et qu’on se lance ! Je tenais simplement à le préciser, car au bout de deux ans je me suis très bien rendue compte que le cliché « le bio c’est cher » est faux. Si on le décide ça peut ne coûter presque rien. Je fais énormément d’économie sur le produit lessive en le faisant moi-même par exemple – enfin, c’est mon copain qui s’en charge en fait, mais j’ai eu l’idée heiiiiin.

Bref, je commence à divaguer ! Si vous souhaitez me partager votre routine par commentaire, sur facebook, twitter ou hellocoton, c’est avec plaisir ; on a pas tous les mêmes cheveux !

Aller : quelle est votre routine ? :-)

Laisse un petit mot

Instagram did not return a 200.